Mise à jour du 02/09/2022 : Interdiction temporaire de pêche sur plusieurs plans d’eau du département

MISE A JOUR : Vendredi 02 septembre 2022 :

Important : s’ajoute à la liste des plans d’eau interdits à la pêche le plan d’eau de la Cotille à Mornand en Forez, suite à la  baisse du taux de dioxygène dissous.

 

Ré-ouverture de la pêche sur les plans d’eau Peillon (Saint Marcellin en Forez) et Richard (L’hopital le Grand).

 

 

Après plusieurs mortalités qui se sont produites sur les étangs Sbeghen (Feurs), Murat (Epercieux Saint Paul), Nouvel étang (Andrézieux-Bouthéon) ou encore plus récemment le gourd Pouillon (Cuzieu), le plan d’eau fédéral de Cornillon (Mably) a été durement touché avec une estimation de 11 tonnes de poissons morts.

Sur ces plans d’eau, la pêche est interdite.

 

En revanche, la situation s’améliore sur les plans d’eau Peillon (Saint Marcellin en Forez) et Richard (L’hôpital le Grand). En effet, les mesures des taux d’oxygène dissous (corrélés avec les températures d’eau) et la saturation en oxygène sont rassurantes. Par conséquent, le bureau de la Gaule de la Mare a décidé de ré-ouvrir la pêche sur les deux plans d’eau tout en demandant de ne pas amorcer conformément aux recommandations de la fédération. 

 

La situation, en ce vendredi 02 septembre 2022, est donc une interdiction de pêche temporaire sur  :

  • Le plan d’eau de la Cotille à Mornand en Forez – taux d’O2 faible (prévention mortalité)
  • Le plan d’eau Sbeghen (Feurs) – mortalité piscicole
  • Le plan d’eau Murat (Epercieux Saint Paul) – mortalité piscicole
  • L’ensemble des plans d’eau situés sur la commune d’Andrézieux Bouthéon – mortalité piscicole sur le Nouvel étang + arrêté municipal de prévention
  • Le Gour Pouillon à Cuzieu – mortalité piscicole
  • Les Gours de Balbigny et un des deux plans d’eau de Mizérieux (celui situé le plus en amont) en raison d’un assèchement total.
  • Le plan d’eau fédéral de Cornillon à Mably – mortalité piscicole.

 

Ces dispositions sont en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

La situation pourrait évoluer en fonction des conditions à venir dans les prochains jours.

 

Compte tenu des conditions actuelles très délicates, la Fédération de Pêche de la Loire recommande de ne pas amorcer sur les plans d’eau sur lesquels la pêche reste encore possible et remercie chacun pour la bonne compréhension de ces mesures.